Pratique Psycho-Corporelle

par Nathalie Ballade.nathalie-ballade_centre-exploring

Dans ma pratique Psycho-Corporelle, j’allie plusieurs techniques/thérapies dont celles de la libération du ressenti par le dialogue tonico-émotionnel et l’intégration des réflexes archaïques.

Leur combinaison permet à la personne d’accéder à ses conditionnements inscrits biologiquement dictant ses comportements, ses attitudes, ses réactions privilégiées face à un problème. L’objectif est donc de l’accompagner dans la prise de conscience de ses blocages physiques, émotionnels et mentaux, et dans l’apprentissage de nouveaux comportements, amenant davantage d’adaptabilité, de fluidité et de souplesse dans les réactions conditionnées à l’origine de ses symptômes. 

C’est ainsi que je peux accompagner les enfants/ados à dépasser des difficultés scolaires et comportementales, et les adultes à retrouver plus de capacités de choix face à des problématiques qui se répètent (corporelles et psychologiques)

Un mot sur la libération du ressenti par le dialogue tonico-émotionnel

Le Ressenti fondamental (Felt Sense d’Eugène Gendlin) est ce que l’on sent de soi-même au plus profond de notre corps dès que l’on est éveillé. Il nous accompagne sans cesse. Il est à la base de notre perception du Monde. Il dicte nos réactions dans un sens positif ou négatif. Par la suite, notre manière d’être au monde en découle. La Libération du Ressenti par le Dialogue Tonico-Emotionnel est une thérapie qui consiste à remonter, d’approfondissement en approfondissement, jusqu’à son Ressenti fondamental. Le patient peut alors modifier, voire inverser jusqu’à ses racines corporelles sa perception personnelle du monde. 

neurones-miroirs-role-utilite-900

La Libération du Ressenti par le Dialogue Tonico-Emotionnel a été mise au point par le Docteur Jean Lerminiaux, médecin, neuropsychiatre et pédopsychiatre, licencié en psychologie et en philosophie, gradué en sciences religieuses et de formation psychanalytique. 

Pour en savoir plus :

http://www.sfp-asbl.com/

http://www.neosante.eu/dr-jean-lerminiaux-la-therapie-par-linversion-du-ressenti/

Un mot sur les réflexes archaïques

Ce sont des mouvements réflexes qui apparaissent très tôt dans l’utérus de la mère et constituent un peu la structure grâce à laquelle les étapes du développement moteur et neuro-sensoriel peuvent être franchies avec succès.

Certains apparaissent pendant la vie fœtale intra-utérine, d’autres au moment de la naissance, pendant les six premiers mois de la vie du bébé quand il est sur le sol, pendant la phase du quatre pattes, quand il apprend à marcher.

Leur présence est le signe du bon développement du système nerveux et d’un bon tonus musculaire du bébé. Certains sont observés et testés par les pédiatres.

A la naissance toutes les parties du cerveau sont en place, mais ne fonctionnent pas complètement ensemble, les connexions entre ses différentes parties doivent être établies. C’est grâce aux stimulations proprioceptives, vestibulaires, tactiles, et aux mouvements réflexes de son corps que le bébé va pouvoir se développer sur le plan neuro sensori moteur. Les fibres nerveuses vont pouvoir se développer et former un réseau de communication entre toutes les parties de son système nerveux.

Il arrive parfois pour des raisons diverses qu’un réflexe ne s’intègre pas complètement ; du coup, l’expérience sensorielle et motrice qu’il était chargé de faire vivre au bébé n’est pas complète. On dit alors que le réflexe est encore actif, ce qui pèse sur les étapes suivantes de son développement. Les réflexes étant reliés entre eux, la non intégration de certains réflexes empêche l’enfant d’acquérir la totalité des moyens physiques qui lui sont nécessaires pour être à l’aise dans son corps, dans sa relation aux autres, dans les apprentissages d’où l’apparition des difficultés motrices, émotionnelles, relationnelles scolaires et comportementales. On peut observer par exemple :

  • Posture tassée, voutée, la tête penchée sur la table ;
  • Mauvaise coordination oculo-motrice, les doigts crispés sur le crayon ;
  • Difficultés en lecture, n’aime pas lire, ne comprend pas ce qu’il lit, a mal aux yeux ;
  • Fait de nombreuses fautes de copies, n’arrive pas à écouter et écrire en même temps ;
  • N’arrive pas à respecter les consignes, bouge sans cesse, interrompt ses camarades ;
  • Manque de concentration, d’attention, souvent dans la lune, peu de motivations ;
  • Hypersensibilité à la lumière, aux sons, au toucher, aux odeurs ;
  • A besoin de dormir souvent, se fatigue facilement, n’aime pas bouger, n’aime pas le sport ;
  • Se met en colère facilement, oublie ses affaires, distrait ;
  • Douleurs dans le dos, la nuque, les jambes, maladroit dans ses gestes, fait tomber les objets ;
  • Confond sa droite de sa gauche, ne comprend pas, ne se repère pas, n’aime pas dessiner, marche sur la pointe des pieds ;
  • Besoin de solitude, peut paniquer, phobique, grande timidité, peur du noir ;
  • N’aime pas nager la tête sous l’eau ;
  • N’arrive pas à boutonner sa veste, ou faire ses lacets ;
  • Perd l’équilibre.

A l’âge adulte, les réflexes non intégrés ou que partiellement durant l’enfance restent dans le même état. Ils entravent bien malgré nous notre capacité à évoluer dans la vie avec aisance, assurance, confiance et à faire des choix appropriés suivant les évènements de la vie. Nous parvenons à vivre avec puisque nous avons mis en place des tas de compensations mais le coût en énergie en est parfois très important.

D’autre part, il peut arriver que des réflexes qui ont été correctement intégrés dans la prime enfance se réactivent plus tard suite à un traumatisme, une blessure, une intoxication ou un stress.

archaique

Le RMT (Ryhtmic Movement Training) créé par Kerstin Linde et le Docteur Blomberg, consiste à identifier et intégrer les réflexes primitifs non-développés, non intégrés ou toujours actifs et repose sur les mouvements rythmiques naturels du bébé et se font en passif, actif, à genoux et assis.  Ils permettent aux adultes ou aux enfants dont les réflexes archaïques ne sont pas intégrés ou peu développés de réintégrer de façon durable un schéma corporel sain au niveau du système nerveux central.

Pour en savoir plus : http://www.rmt-france-rhythmic-movement-training.com/

Nathalie Ballade est licenciée en physique, enseignante de formation, formatrice en prévention et gestion positive des conflits à l’Université de Paix (Namur).

Formée à la Psychothérapie de la Libération du Ressenti par le Dialogue Tonico-émotionnel (Dr Jean Lerminiaux) et à l’intégration des réflexes archaïques (Agnès Canu).

Rdv. au 0484/93 22 01.