Massage Sacro-Crânien

par Esther Alcalá Recuerda.

Esther_2016-2017.jpg

Une technique libératrice.

Le massage sacro-crânien consiste à un massage doux sur la tête, le visage, les épaules, le diaphragme et la région sacrale, qui libère les fascias de la personne et va permettre l’équilibrage des hémisphères et la circulation adéquate du liquide céphalo-rachidien par le système nerveux primaire et le reste des organes du corps.

Ce massage nous fait prendre conscience de notre patron de respiration primaire et nous permet d’activer notre capacité d’auto-guérison pour équilibrer notre santé et mieux-être.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à téléphoner au 0487/12.55.20 ou demander un rdv.

 

Cette thérapie très douce a pour objectif d’évaluer et, grâce à un toucher de détente ou massage des fascia, d’améliorer le fonctionnement du système crânio-sacré. Celui-ci est composé du crâne et de toute la colonne vertébrale jusqu’au sacrum (un des os du bassin), ainsi que des organes et structures anatomiques qu’ils renferment. On y retrouve, entre autres, 3 membranes superposées (les méninges), qui entourent et protègent le cerveau et la moelle épinière (elle-même située à l’intérieur de la colonne vertébrale). Le liquide céphalo-rachidien, qui se trouve entre les couches des méninges, en fait aussi partie.

Les os du crâne sont mobiles (de l’ordre de l’infime) tandis que le  liquide céphalo-rachidien est animé d’un mouvement d’expansion/rétraction intrinsèque appelé « mouvement respiratoire primaire » (MRP). Grâce à leur relative mobilité, les os du crâne et les méninges servent de tampons dans ce système « hydraulique » semi-fermé. Tout événement qui déstabilise ce système pourrait engendrer des troubles et des douleurs.

Si toute restriction du mouvement respiratoire primaire entraîne un affaiblissement des mécanismes d’auto-guérison, le rétablissement de ce mouvement permettra à ces mécanismes de se remettre à l’œuvre. C’est en ce sens que la thérapie crânio-sacrale est parfois utilisée comme approche préventive.

Elle serait également appropriée pour un certain nombre de problèmes physiques, mentaux et émotionnels (pour les thérapeutes en somato-émotionnel), par exemple: tensions et douleurs d’épaules et nuque, coliques des nouveaux-nés, otites, acouphènes, crispation de la mâchoire, certain type de migraines, difficultés de sommeil et insomnies, diminution de l’anxiété, amélioration de la qualité de vie de patients avec fibromyalgie, hyper-activité, certaines sorte d’autisme, etc.).

En résumé, l’approche fonctionne en aidant les mécanismes d’auto-guérison à dissiper les effets négatifs sur l’organisme des stress de toutes sortes, dont les chocs violents.

Texte inspiré de:

https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=therapie_craniosacrale_th